À propos de Célia

Animée depuis toujours par l’envie de « comprendre et aider », j’ai orienté mon parcours post bac dans le domaine de la relation d’aide. Psychologue clinicienne de formation, pratiquant la psychothérapie d’orientation cognitive et comportementale (TCC), je suis diplômée d’une université parisienne en 2014.

En 2015, je décide de partir voyager et d’aller faire le tour de l’Australie. Je découvre et expérimente alors un mode de vie nomade qui me permet de me (re)connecter à la nature et à tout ce qu’être à son contact quotidien permet : ouvrir, libérer, contempler, respirer. 

Pendant ce séjour de presque 2 ans, j’ai beaucoup appris sur moi et sur les autres, j’ai pris du recul sur mon entourage et sur le monde dans lequel j’ai grandi et dans lequel je vis. C’est au cours de ce voyage que j’ai fait le premier pas conscient et volontaire vers moi, mes envies, mes désirs, mes incohérences et mes blessures. Le début d’un long chemin thérapeutique !

Depuis mon retour en 2017, je suis pleinement engagée sur ce chemin. J’ai suivi différentes psychothérapies : analytiques, EMDR, art-thérapie. En parallèle, je reçois régulièrement des soins énergétiques variés, je participe à des cercles de parole et de mouvements en non-mixité de genre (dits cercles de femmes) et à des groupes de constellations systémiques, je pratique la danse, le yoga et la méditation. Ces pratiques me permettent d’être accompagnée au niveau psycho-corporel et de reprendre pleinement contact avec mon corps (sensorialité, sensualité, émotions, mouvements et blocages, forces et vulnérabilités, plaisir et douleur, etc.).

Ce parcours thérapeutique global (psychée, émotions, corps) est essentiel à mon équilibre de vie et me permet de traverser et transformer des expériences de vie variées dans leur couleur et leur intensité tout en me permettant d’apprendre à me connaître et à me côtoyer avec plus de conscience et de sérénité.

Au fur et à mesure de mon évolution personnelle et professionnelle, j’ai donc continué à me former à différents outils pour orienter ma pratique vers des accompagnements psycho-corporels : 

  • la facilitation de cercles de paroles et de mouvements en 2020 (avec les soeurs Lua Luna en ligne)
  • le yin yoga en 2021 (avec Philippe Beer Gabel au studio Slow à Montpellier)
  • la danse mouvement thérapie en 2022 (avec Nathalie Zucchi à l’Institut Cassiopée au Vésinet)

Aussi, consciente de mon parcours de vie de femme, toujours animée par cette même envie d’aider autrui et sensible au monde qui m’entoure, j’ai progressivement intégré concrètement à ma vie personnelle et professionnelle la lutte contre les oppressions et les discriminations. Militante féministe, je pratique des accompagnements thérapeutiques engagés et conscients du système dans lequel nous vivons tout en visant à rendre les espaces dans lesquels je reçois les personnes les plus sécurisant et inclusifs possible.